Diane Giorgis, Michel Pech : S’INSTALLER EN AGRICULTURE


S’INSTALLER EN AGRICULTURE
Pour un véritable accompagnement des paysans de demain
Diane Giorgis, Michel Pech
Charles Léopold Mayer, 2017, 112 p., 14 €

Ce petit livre peut certes être utile aux courageux qui envisagent une reconversion ou une installation, mais, bien plus que cela, il ouvre un espace de discussion et de réflexion à tous les intervenants des différentes filières de la production agricole.
Il fait en effet le bilan de l’impact des mesures prises en 62-63 par la PAC (politique agricole commune) et montre le hiatus entre
 - l’esprit de la loi : aider et maintenir une agriculture à structure familiale en zones plus ou moins difficiles
 - et les effets pervers des règlements appliqués : d’une part ils amènent à favoriser les projets « rentables » et donc à accélérer les processus de dévitalisation des campagnes, d’autre part ils jouent un rôle de conformisation aux modèles productivistes et ne répondent pas aux besoins actuels de réorientation de la société vers une gestion d’un « bien commun » : terre, eau, climat, société rurale...
Les auteurs (à la suite du sociologue Mendras) ont en vue, non pas tant le modèle d’un agriculteur gestionnaire d’entreprise, mais bien plutôt celui de l’habitant d’un pays (paysan !) dont il est le garant de l’équilibre naturel et social.
En conséquence, les auteurs invitent à creuser un certain nombre d’orientations (« l’accompagnement à l’installation comme service public territorial », par exemple) qui impliquent d’accepter l’agriculteur comme autonome et indépendant, capable d’être partenaire d’une concertation dans un véritable projet social.
Compte-rendu d’Yves Ellul, paru dans la revue LibreSens n°236 de mars-avril 2018