LE FINANCEMENT PUBLIC DES CULTES DANS UNE SOCIÉTÉ SÉCULARISÉE

Le financement public des cultes dans une société sécularisée
Presses Universitaires de Strasbourg (Revue du droit des religions n° 1, mai 2016), 166 p.

Cette Revue, dont c’est le premier numéro, a pour ambition « d’offrir une meilleure compréhension des enjeux relatifs à l’encadrement juridique du phénomène religieux dans nos sociétés contemporaines ».
Pour chacune de ses publications, cette revue présentera « un dossier thématique rendant compte de nouveaux questionnements et problématiques », des varia concernant des recherches originales, des chroniques d’actualité.
C’est l’Unité de recherche Droit, Religion, Entreprise et Société (Université de Strasbourg et CNRS) qui propose cette passionnante et si novatrice approche du droit applicable aux religions.
Concernant ce premier numéro, son dossier de fond, « Le financement public des cultes dans une société sécularisée », présente une réflexion approfondie sur l’évolution des modes de subventionnement des cultes. Six articles examinent les statuts établis autant que les évolutions des régimes de financement public et les pratiques émergentes. Ceci en France comme en Europe.
Les varia, d’une lecture aisée, concernent ici « L’office du juge pour arbitrer les conflits en matière de normativité juridique versus religieuse », « Les limites de la liberté religieuse du détenu », « Le droit à l’objection de conscience au service militaire pour motifs religieux ».
Enfin, un ensemble de Chroniques aborde certains sujets d’actualité tels que les crèches de Noël ou le délit de blasphème. Rien de rébarbatif dans des textes instructifs marqués par l’esprit juridique de leurs auteurs.
Une belle et prometteuse Revue dont le CPED suivra avec intérêt le développement !
Compte-rendu de Pierre Reboul, paru dans la revue LibreSens n°228 de novembre-décembre 2016