Marion Muller-Colard : LE COMPLEXE D’ÉLIE

Le complexe d’Élie. Politique et spiritualité
Marion Muller-Colard

Labor et Fides, 2016, 172 p., 16 €

L'auteure a investi une montagne pour se faire bergère et théologienne...Elle a souhaité faire un pas de côté par rapport à notre monde tourmenté et ceux et celles qui sont censées l'améliorer : les politiques.
C'est pourtant l'histoire d'une rencontre entre une théologienne protestante et un homme politique. Un coup de téléphone plein d'émotions va interroger sa vie mais aussi son regard sur l'organisation de notre société. La Politique fait son retour dans ses interrogations, du moins celle qui « fait avec les gens », qui transforme « le je en nous ».
L'auteure fait appel aux prophètes bibliques à qui elle sait donner un ton contemporain, pour comprendre ou du moins interroger notre XXIe siècle. Le grand mérite de l'auteur est de rendre accessible les textes bibliques sans artifice, de dire son amour de Dieu avec force mais sans ostentation pour mieux servir cet éveil à la vie démocratique. Ces prophètes qui auraient envie de se taire, de fuir le monde sont pourtant ceux qui ont été choisis pour porter une parole, libérer leur peuple, bouleverser les habitudes et les croyances. « L'évangile et la démocratie sont toujours à mettre au monde ».
Ce livre questionne tout autant les lectrices et lecteurs qui auraient délaissé la spiritualité pour le « monde réel » de la politique que le croyant qui aurait délaissé la vie citoyenne... Sans culpabiliser, l'auteure fait part au contraire de ses doutes, de ses interrogations, espoirs et évolutions avec simplicité et humour. Elle ose aussi interroger sa responsabilité, la nôtre aussi dans ce monde à partir d'une rencontre avec un homme sincère, portant une volonté et ses propres interrogations.
Exprimer un petit regret : nous aurions aimé en savoir plus sur cette rencontre avec cet élu, mais peut-être est-ce pour d'une part aiguiser notre curiosité et l'espoir d'un second tome et d'autre part nous inviter à prendre notre part dans le réenchantement du monde en alliant Politique et spiritualité, en fuyant cynisme et prosélytisme. C'est une invitation à vivre avec intensité nos propres rencontres. Un livre rafraîchissant et porteur d'espoir.

Compte-rendu d’Alain  Amedro, paru dans la revue LibreSens n°226 de juillet-août 2016