Nicolas Cadène : LA LAÏCITÉ POUR LES NULS

Nicolas Cadène
La laïcité pour les nuls
Editions First, 2016, 238 p., 8,95

Ce livre est l'œuvre d'un juriste responsable d'un service de l'État, l'Observatoire de la laïcité. Son objectif est limité : il ne s'agit pas d'évoquer les problèmes de la laïcité en France et les différents courants qui s'en saisissent. Il est seulement de fournir une sorte de vade-mecum à toute personne désireuse de connaître l'état précis de la législation française sur ce sujet. L'auteur y parvient par le moyen de cinquante rubriques brèves, chacune traitant d'un point particulier. 
On peut distinguer deux parties. La première est un historique de la laïcité : du Moyen Age, quand elle n'existait pas, à nos jours, en passant par l'Édit de Nantes, la Révolution, les lois de la IIIe République, la question du voile, etc. Pour prendre l'exemple du XIXe siècle, on découvre qu'il y eut plus que les événements célèbres comme la Déclaration de 1789 ou la fondation de l'école laïque, mais aussi, sous Bonaparte, le code civil instituant le mariage et le divorce en contradiction avec le droit canon, l'autonomie des lycées par rapport à l’Église, sous la Restauration le maintien de la liberté religieuse, même si, par ailleurs, le catholicisme redevint alors « religion d'État ».
La deuxième partie traite de problèmes particuliers comme de savoir ce que les pouvoirs publics peuvent ou non subventionner, la distinction en matière de règles selon qu'on est dans l'espace privé, dans l'espace public, dans des entreprises ou des services sociaux (par exemple, que faire à l'hôpital, à l'école, au cimetière ?) Sont évoquées aussi les limites nécessaires à la liberté d'expression, les problèmes liés aux sectes, les cas particuliers d'Alsace et de certains Territoires d'Outremer, l'existence des aumôneries.
Sans prétention, ce modeste ouvrage peut rendre bien des services.
Compte-rendu de Jean-Claude Widmann