PROTESTANTISME ET VIE MONASTIQUE : VERS UNE NOUVELLE RENCONTRE ?

PROTESTANTISME et VIE MONASTIQUE : Vers une nouvelle rencontre ?
Coordonné par Sœur Evangéline
Olivétan, 2015, 198 p., 18 €

Ce volume rassemble les actes du colloque qui s’est tenu à Paris (à l’IPT) en juillet 2015 sur un sujet pour le moins inattendu à l’approche des célébrations du 500ème anniversaire de la Réforme. En effet, il a adopté un angle de recherches vraiment restreint étant donné ce qu’on pourrait appeler le contentieux historique entre protestantisme et monachisme, et le peu de place que tiennent aujourd’hui dans le protestantisme les communautés monastiques.
Ce colloque a donné une série de contributions très stimulantes et très ouvertes à la fois
sur les relectures des expériences passées du monachisme et sur l’approfondissement des attentes contemporaines de vie consacrée et/ou communautaire dans et hors des Églises.
Le colloque a rappelé quelques données de l’histoire du monachisme, étudié les mythes et réalités autour de la vie consacrée et dressé un état des expériences monastiques dans le protestantisme depuis le XIXe siècle.
La vie monastique ne se limite pas aux monastères : la tradition spirituelle et liturgique du monachisme irrigue d’autres formes de vie communautaire. Les communautés monastiques n’ont-elles pas un rôle à jouer en tant que telles au sein des Églises protestantes, en ce sens qu’elles mettent en évidence nos carences ecclésiales ?
Ne sont-elles pas là comme des paraboles de la fraternité qui peut se vivre en Église ?
En d’innombrables lieux, les formes de vie chrétienne deviennent plus inventives, variables, souples : quel pourrait être l’apport de la tradition monastique dans ces renouvellements ?
Telles sont quelques-unes des questions et quelques uns des enjeux qui ont été évoqués dans les communications faites au cours de ce colloque.
Compte-rendu de Dominique Viaux , paru dans la revue LibreSens n°225 de mai-juin 2016