Christine Pedotti : LA BIBLE RACONTÉE COMME UN ROMAN

La Bible racontée comme un roman
Christine Pedotti
XO, 2015, 350 p., 19,90 €

C'est avec méfiance, je l’avoue, que j'ai ouvert ce livre dont le titre évoque pour moi les ouvrages mièvres et moralisants de certains courants ecclésiaux ou les pires productions pseudo-scientifiques parues ces dernières années... Je ne le regrette pas ! Il est remarquable !
A la façon d'un conteur oriental vivant au IVe siècle avant notre ère, à l'époque où sont fixés par écrit les grands récits de la Genèse et de l'Exode, C. Pedotti nous raconte les déboires et les joies des ancêtres d'Israël, leurs relations tumultueuses avec un dieu qui les écoute, qui intervient dans le déroulement de l'Histoire pour les libérer d'eux-mêmes ou de leurs ennemis, qui pardonne leurs errances ou leurs révoltes en leur ouvrant un nouvel espace de vie...
C. Pedotti suit la trame narrative des récits bibliques et en restitue non seulement la saveur poétique mais le sens profond. Parfois elle déploie le récit original pour mieux en faire retentir les diverses résonances, parfois elle condense des passages répétitifs, ou, dans l'Exode, des passages législatifs assez rébarbatifs. On perçoit, derrière ses mots, la grande culture exégétique de l'auteur, sa connaissance des commentaires juifs, et plus encore son désir de faire partager à d'autres son enthousiasme et sa foi. « Vois-tu, dit Eliézer, l'un des conteurs le soir à la veillée, nous ne sommes pas des idolâtres. La Torah est sainte, mais l’Éternel n'est pas enfermé dans les mots que tu copies avec grand soin. Il est dans l'histoire que nous racontons. Ce ne sont pas les calames qui gardent la mémoire de ses hauts faits, mais le cœur de ceux qui le louent ».
Quelques pages en introduction disent la difficulté pour le lecteur d'aujourd'hui de lire les récits bibliques, même dans d'excellentes traductions. En fin de volume un document annexe résume ce que nous savons de l'écriture de ces textes, de leur transmission, de leur mise en bibliothèque.
La Genèse et l'Exode : « Un incroyable trésor d'expériences humaines », et à ce titre un patrimoine universel, rendu ici accessible à tous, adolescents et adultes. Mais peut-être aussi le lieu où surgit, pour celui qui le cherche, la voix du Dieu qui se révèle dans l'histoire, à la fois banale et extraordinaire, de ces hommes et de ces femmes d'autrefois.
Compte-rendu de Danielle Ellul, paru dans la revue LibreSens n°224 de mars-avril 2016