LAÏCITÉS COMPARÉES ENTRE LES ÉTATS-UNIS ET L’EUROPE

Laïcités comparées entre les États-Unis et l’Europe
France, États-Unis : incompréhensions laïques. Le mouvement anticharia en Amérique. La fin du conservatisme américain ?
L’Harmattan, 2014, 159 p., 17,50 €

Il s’agit du numéro 23 d’une revue intitulée « Politique Américaine ». Cette publication se compose pour moitié d’articles de différents auteurs à propos de la laïcité comparée, pour seconde moitié de varia.
C’est encore une fois à l’étonnant et pénétrant visionnaire que fut Alexis de Tocqueville que nous devons cette phrase inaugurale : « La religion, qui, chez les Américains, ne se mêle jamais directement au gouvernement de la société, doit être pourtant considérée comme la première de leurs institutions politiques. »
Le dossier spécial du présent numéro est donc de s’interroger sur les éléments fondateurs des deux approches américaine et européenne de cette si polémique laïcité.
Le premier article relève le préjugé très critique des intellectuels américains  sur la vision laïque française, « laïcité de l’exclusion » selon eux (Amandine Barbe). Un second article analyse la façon dont sont traités les musulmans aux USA, les différents mouvements qui s’y opposent à leur liberté religieuse ainsi que la manière dont les Cours fédérales s’emparent de la question (Nadia Marzouki). Suit un article d’analyse comparée de l’expression du signe religieux dans les deux sociétés (Andrea Pin). Le dossier se termine sur un examen de la jurisprudence de la Cour Européenne de Justice en matière de laïcité (David Farber).
Les varia concernent l’assurance maladie aux USA et l’évolution contemporaine du conservatisme américain.
La lecture de cette revue est sans doute réservée à des personnes averties du contexte américain, néanmoins elle offre une relativisation des positions dont, en ce qui concerne la laïcité, nul doute que nous ayons besoin pour réfléchir
Compte-rendu de Pierre Reboul paru dans la revue LibreSens n°222 de novembre-décembre 2015